Le Plongeur d'Or doit posséder les compétences qui lui permettront d'accéder progressivement à
l'espace 0 – 20 m sous la direction d'un guide de palanquée minimum. Pour cela, il doit être capable de se prendre en charge sur le plan de son équipement et de son évolution. Il a les prérogatives d'un débutant en fin de formation Niveau 1, mais pas de prérogative d'autonomie.
 
Les compétences attendues sont celles énoncées dans les contenus de formation du plongeur Niveau 1, sauf la compétence « accession à la plongée en palanquée autonome » du Niveau 1. Les commentaires et limites et les critères de réalisation du Niveau 1 peuvent être repris pour le Plongeur d'Or, avec seulement quelques limites supplémentaires induites par l'âge, la morphologie ou à la maturité du jeune plongeur.
 

UTILISATION DE SON MATERIEL
Pour les plus jeunes, l'aide du moniteur reste normale et souvent indispensable pour la manipulation de la bouteille ou du lest à quai ou sur le bateau.
 
IMMERSION ET RETOUR EN SURFACE
Le jeune approfondit sa maîtrise du gilet. Il peut remonter à la palme en s’aidant de son gilet et en contrôlant sa vitesse de remontée (pas de remontée contrôlée, ni d'intervention).
 
REACTIONS AUX SITUATIONS USUELLES
La capacité à savoir évoluer en palanquée telle que définie au Niveau 1 est indispensable pour pouvoir évoluer dans l'espace 0 – 20 m et pour évoluer dans des palanquées mixtes (avec des adultes). L'évaluation de cette capacité demande la prise en compte du niveau de maturité du jeune plongeur.
 
CONNAISSANCES THEORIQUES ELEMENTAIRES
Le moniteur devra prendre en compte l'âge des jeunes plongeurs dans la manière de transmettre et d'évaluer ces connaissances. En ce qui concerne les phénomènes physiques, le moniteur privilégiera une approche intuitive ou concrète plutôt qu'un enseignement conceptuel et scolaire.

Issu du Manuel de Formation Technique de la FFESSM