Le plongeur de bronze est le premier niveau de plongeur enfant en scaphandre. Il découvre le monde subaquatique dans une zone limitée à 6 mètres maximum en fonction de son age.

 
UTILISER SON MATERIEL
 
 
Connaissances, savoir-faire et savoir-être
 
Commentaires et limites
 
Critères de réalisation
Participer à la préparation de son matériel.
S'équiper et se déséquiper.
Ce n'est pas l'autonomie qui est recherchée mais plutôt une participation active. Participation active et intérêt du jeune durant la phase d'équipement.
Rassembler son matériel avant et après la plongée. Le rinçage et le rangement du matériel peuvent être réalisés par un adulte. Prendre soin de son matériel sans en oublier.
  
COMPORTEMENT EN SURFACE
 
 
Connaissances, savoir-faire et savoir-être
 
Commentaires et limites
 
Critères de réalisation
Se mettre à l'eau après le moniteur en PMT. La zone de mise à l'eau est protégée. Se mettre à l'eau d'une plage, par une échelle, par saut droit ou une bascule arrière sans scaphandre sur demande du moniteur et en
ressortir en sécurité pour lui et pour autrui.
Evoluer en surface sans matériel. Distance de 25 m environ. Sans essoufflement et sans prendre appui.
En PMT :
Se maintenir en surface. Se déplacer en surface.
Utiliser le tuba et savoir le vider.
Distance de 50m environ. Pas de recherche de performance.
Adaptation de la ventilation à l'effort et à l'utilisation du tuba.
Sans essoufflement.
Rester groupé en surface avec sa palanquée.
Avec scaphandre :
S'équiper et se déséquiper du scaphandre en surface avec l'aide du moniteur.
L'aide du moniteur est à adapter en fonction des conditions. Absence d'appréhension. Efficacité du capelage.
Avec scaphandre:
Se déplacer en surface.
Distance de 25 m environ. Rejoindre en palanquée un point d'appui en surface en ventilant sur détendeur.
 
 
IMMERSION ET RETOUR EN SURFACE

 
 
Connaissances, savoir-faire et savoir-être
 
Commentaires et limites
 
Critères de réalisation
Equilibrer ses oreilles. On proposera différentes méthodes. Ne pas forcer si Valsalva. Faire ressentir. Efficacité sans forcer.
S'immerger et revenir en surface avec le moniteur. Immersion et remontée lente, face
au moniteur, avec son aide éventuellement.
Compréhension des signes, vitesse.
Evoluer en scaphandre en maintenant son niveau d'immersion. Le lestage aura été préalablement ajusté. Rester au niveau du moniteur sans s'en éloigner.
Vérifier le bon fonctionnement de son gilet. Connaissance de son propre matériel. S'assurer que les systèmes de gonflage et de dégonflage
fonctionnent parfaitement.
Savoir gonfler son gilet pour se
maintenir en surface et le dégonfler pour s'immerger.
Le jeune plongeur s’initie au premier maniement du gilet. Utilisation des purges lentes et rapides (haute et basse).
  
MAITRISE DE LA VENTILATION EN PLONGEE

 
 
Connaissances, savoir-faire et savoir-être
 
Commentaires et limites
 
Critères de réalisation
Ventiler sur détendeur.   Adaptation de la ventilation, sans apnée, ni hyperventilation.
Lâcher et reprendre son embout de détendeur. Apprendre les deux techniques de reprise d'embout. Absence d'appréhension.
Vider un masque partiellement rempli d'eau. On ne fait pas enlever le masque. La ventilation reste l'objectif principal. Maintien de la ventilation avec un peu d'eau dans le masque, efficacité du vidage.

REACTIONS AUX SITUATIONS USUELLES
 
 
Connaissances, savoir-faire et savoir-être
 
Commentaires et limites
 
Critères de réalisation
Connaître les codes et les signes usuels en plongée. Le jeune n'a pas à connaître les interventions faisant suite aux signes demandant de l'assistance. A évaluer au fur et à mesure des séances d'apprentissage. Signes clairement exécutés : OK, ça ne va pas, mi-pression, je suis sur réserve, j'ai froid, essoufflement.
Signes compris : toi, moi, monter, descendre, souffler, équilibrer les oreilles, stop, regarder, ne pas
toucher.
Connaissance des consignes d'évolution en palanquée. A répéter à chaque séance ou plongée.
En fin de formation, cette capacité pourra être évaluée dans des palanquées avec deux enfants.
Rester groupé à proximité du moniteur en respectant les niveaux d'immersion et les vitesses de remontée.

 
CONNAISSANCES THEORIQUES ELEMENTAIRES
 
 
Connaissances, savoir-faire et savoir-être
 
Commentaires et limites
 
Critères de réalisation
Aucune connaissance théorique n'est nécessaire à ce niveau. Le moniteur se contentera de répondre à la curiosité naturelle des jeunes plongeurs, en restant le plus simple possible. Pas d'évaluation quelle qu'en soit la forme.

Issu du Manuel de Formation Technique de la FFESSM